Aloe vera en gel ou en jus, quelle différence ?

L’aloe vera, connue aussi sous le nom d’aloès, est une plante vivace cultivée dans les régions chaudes du globe. De la famille des liliacées, l’aloe vera se décline en plusieurs variétés, dont notamment l’aloe vera barbadensis miller. Il s’agit de l’espèce la plus courante et la plus utilisée pour ses propriétés thérapeutiques. L’aloe vera est composée de trois éléments distincts. On retrouve la partie externe de la feuille, le liquide jaune qui correspond au latex, appelé également la sève, et le gel. C’est cette dernière couche qui compose les produits à base d’aloe vera comme le jus d’aloe vera ou les boissons au gel d’aloe vera.

Comment sont obtenus le gel et le jus d’Aloe Vera ?

Comment obtenir du gel d’aloe vera ?

Le gel d’aloe vera est extrait à maturité des feuilles de la plante d’aloe vera barbadensis miller en retirant la couche verte extérieure, qui correspond à l’écorce et l’aloine, la substance néfaste. Le gel pur est ensuite stabilisé à froid. On obtient alors un morceau de gel d’aloe vera, qui peut ensuite être consommé par voie orale dans des boissons. C’est le processus de fabrication du jus et du gel d’aloe vera qui permet de les distinguer. En effet, le gel est obtenu directement par une extraction du gel à la main sous la forme d’une substance transparente, visqueuse et épaisse.

Comment obtenir du jus d’aloe vera ?

Le jus, quant à lui, est obtenu en broyant les feuilles de la plante. L’aloe vera est d’abord soumis à des températures élevées, ce qui permet d’éliminer les éléments pathogènes. Le jus d’aloe vera est stabilisé en le conservant au frais après son extraction, puis purifié pour être consommé sans autre transformation. Cependant, le processus d’élimination des pathogènes détruit également certaines propriétés de la plante d’aloe vera. Lorsque la feuille est soumise à de fortes températures, ses éléments sont altérés, ce qui rend le jus moins riche en nutriments et en principes actifs.

Verre avec jus d'aloe vera

Quels sont les bienfaits du gel et du jus d’aloe vera ?

Les vertus des buvables à l’aloe vera sur le système digestif

L’aloe vera en gel ou en jus peut être consommé par voie interne pour agir sur le système digestif et favoriser un bon transit intestinal. L’aloe vera est composé d’enzymes digestives qui vont venir aider l’organisme à absorber les aliments en les découpant en molécules pour accompagner le processus de prédigestion. L’aloe vera représente une solution pour les personnes qui souffrent de digestion lente et douloureuse. Si les aliments sont mal digérés, alors le corps ne pourra pas bénéficier des nutriments et cela peut causer des douleurs intestinales liées à la stagnation de molécules de tailles trop grosses dans le sang. Cela crée des ballonnements, des reflux gastriques ou encore des brûlures d’estomac qui peuvent devenir une gêne au quotidien.

Ainsi, consommer du gel ou du jus d’aloe vera représente un apport d’enzymes digestives qui vont soutenir la digestion des aliments. Ces enzymes présentes dans l’aloe vera vont participer au bon fonctionnement des réactions chimiques nécessaires aux étapes de la digestion. L’aloe vera va jouer le rôle d’un anti-inflammatoire dans le cas de troubles digestifs qui causeraient des douleurs intestinales. C’est le meilleur allié contre les brûlures gastriques ou les reflux gastro-oesophagien. Composé à 98% d’eau, l’aloe vera va permettre d’hydrater et d’assainir les muqueuses.

Les effets des boissons à l’aloe vera sur le système immunitaire

Les boissons à l’aloe vera viennent protéger la flore intestinale et avoir des effets antimicrobiens. Elles vont participer à l’équilibre interne de l’organisme et améliorer le bien-être au quotidien. Tous les éléments qui composent l’aloe vera : les vitamines, les acides gras, les enzymes, les minéraux vont avoir une action bénéfique globale et fortifier le système digestif. Ils peuvent représenter des compléments en cas de carence et peuvent être associés à d’autres éléments.

L’un des autres bienfaits lié à la consommation d’aloe vera est qu’il fonctionne comme un brûleur de graisses et augmente le métabolisme. Grâce à son action sur le système digestif, l’aloe vera va permettre d’assimiler plus vite les nutriments et d’éliminer plus vite la graisse. L’aloe vera participe à booster les défenses immunitaires des personnes fragiles. Il contribue à augmenter les performances physiques des sportifs en améliorant le tonus musculaire, la vitalité et l’énergie. L’aloe vera ralentit le processus de vieillissement des cellules en fonctionnant comme un antioxydant. En renforçant les défenses immunitaires, il permet de limiter les risques de développement de certaines maladies et peut aussi atténuer les conséquences de certains troubles.

Comment utiliser le gel et le jus d’aloe vera ?

Dans quels cas utiliser le gel ou le jus d’aloe vera ?

Le gel est plus épais et plus dense, ce qui facilite son action sur le long terme. Le gel va venir se poser sur les parois intestinales et diffuser tous ses bienfaits. Il peut également être appliqué par voie externe, sur la peau directement, pour participer à la régénération des tissus lors d’une agression telle qu’un coup de soleil ou une brûlure.

La distinction majeure entre le gel et le jus d’aloe vera réside dans leur consistance. Le gel est plus dense et épais, tandis que le jus est sous forme liquide. Si le gel peut être employé de différentes manières, le jus d’aloe vera se boit. Néanmoins, la composition du gel est plus riche car le jus d’aloe vera a tendance à être dilué. Le jus sera ainsi plus adapté pour une consommation par voie orale. Le gel d’aloe vera, quant à lui, est polyvalent et s’adapte à tous les besoins.

Si vous consommez des produits à base d’aloe vera avec du latex vous pouvez être confronté à des vomissements, des diarrhées voire des troubles plus graves. C’est pourquoi si vous avez des problèmes intestinaux, cardiaques ou  rénaux, il est fortement déconseillé d’ingérer de l’aloe vera avec de l’aloïne. Demandez à votre médecin avant de consommer de l’aloe vera sous la forme de boissons issues de feuilles fraîches, en particulier si vous disposez déjà de troubles ou de pathologies. 

Sous quelle forme les consommer ?

Si vous souhaitez consommer du jus d’aloe vera, il faut s’assurer qu’il soit dépourvu d’aloine car c’est le latex présent dans la feuille d’aloe vera, qui représente un potentiel danger et cause des effets secondaires. La sève est toxique et peut entraîner diarrhées, douleurs abdominales ou brûlures. C’est un puissant laxatif lorsqu’elle est ingérée en grande quantité. La teneur en aloine est indiquée sur les emballages des jus d’aloe vera, notamment car lors du processus d’extraction c’est tout la feuille qui est broyée. Le label IASC est un gage d’assurance de la qualité du produit consommé et de l’absence de suc.

Le gel et le jus d’aloe vera sont des produits polyvalents qui peuvent être consommés sous différentes formes. Le jus d’aloe vera sera peut être davantage propice à une consommation par voie interne. En effet, c’est le produit par excellence pour faire une cure à l’aloe vera sous forme de buvables. 

 Consommer le jus d’aloe vera : 

  • Prendre 3 cuillères à soupe avant chaque repas de jus d’aloe vera pur et ceci pendant 3 mois pour faire une cure détoxifiante.
  • Diluer du jus d’aloe vera dans une boisson de type jus de fruit ou smoothie et l’incorporer dans une consommation quotidienne.

Consommer le gel d’aloe vera : 

  • Utiliser le gel comme masque, crème ou soin sur la peau et le visage. Par voie cutanée, l’aloe vera apaise les inflammations, régule la production de sébum et soulage les brûlures et les coups de soleil. Le gel peut être associé à des huiles essentielles pour être utilisé comme une crème.
  • Appliquer du gel d’aloe vera sur les cheveux pour les hydrater et les renforcer. Le gel d’aloe vera peut être incorporé à un shampoing classique.
  • Boire du gel d’aloe vera à l’instar d’un jus d’aloe vera.
Notez ce page